Plan de sobriété énergétique gouvernemental : le point sur les mesures qui concernent le secteur du logement
Pour tout diagnostic commandé, l'ERP est offert !
En savoir plus

Publié le 27 Octobre 2022

Le gouvernement a rendu public son plan de sobriété énergétique le 6 octobre. Pour mettre en œuvre ce plan, huit cents millions d'euros ont été débloqués pour le bâtiment et le transport, avec une volonté commune aux deux secteurs de réduire de 10 % leur consommation d'énergie d'ici les deux prochaines années. En ce qui concerne le logement, on retient la volonté du gouvernement d'aider les ménages les plus modestes notamment grâce au prolongement d'un an des mille euros supplémentaires de Ma Prime Rénov', aide pérennisée sur l'année 2023 avec un budget de 2.5 milliards alloué au titre de la loi de Finances 2023, qui devrait permettre la rénovation prochaine d'environ 700.000 logements. Certaines aides publiques devraient être revalorisées prochainement pour certaines opérations telles que le remplacement d'une chaudière au fioul, notamment grâce aux CEE qui pourraient atteindre les 1.000 euros jusqu'au 30 juin 2023. Remplacer une chaudière à gaz par une pompe à chaleur air – eau pourrait faire bénéficier de 9.000 euros, et remplacer une chaudière à gaz par une chaudière à granulés de bois de 15.000 euros. Enfin, chaque ménage concerné par la précarité énergétique pourrait se voir alloué la somme de 65 euros via un nouveau programme de CEE dans le cadre de l'installation de thermostat sur une chaudière existante.

« Retour aux actualités
Nos autres diagnostics